Projet de fin d’études

« Programme mixte autour du cloître des Récollets à Libourne »

Brief

Situé dans la bastide de Libourne, le Cloître des Récollets est le nom d’un ensemble de bâtiments originellement à usage religieux, aujourd’hui partiellement occupé par la Médiathèque Municipale Condorcet et la Résidence « Henri Moreau ».

En plus de ces bâtiments à usages différents, l’îlot est composé par des jardins, cours et places, des endroits méconnus par les libournais.

L’objectif du projet est porté sur la revalorisation et la réappropriation de l’îlot en créant des nouveaux liens entre ses habitants.

Plan

La création d’une nouvelle Ludothèque agit comme une rotule, entre l’actuelle Médiathèque Condorcet, son extension, l’École Maternelle, et les deux résidences réhabilitées.

Deux venelles piétonnes sont projetées afin de relier l’est de la bastide (quartier de la gare) et le cœur de la cité (Place Abel Surchamp), servant de support urbain au projet architectural.

Coupe

  1. Façade ouest
  2. Façade sud

Sur la façade principale de la Médiathèque, des balcons suspendus surplombent la Place des Récollets en jouant avec le volume de la nouvelle Ludothèque qui apparaît comme une boîte à « jouets » ouverte sur la Place réhabilitée.

Pour créer les venelles piétonnes, des travaux de démolition sont prévus à deux endroits :

  • Sur le bâtiment désaffecté adjacent à l’école maternelle.
  • Sur la Résidence du Jardin, également désaffectée.

Il s’agit d’un « éventrement » de la première trame du système poteau-poutre, pour ne laisser que la structure porteuse. La seconde venelle voit le jour au-dessus des logements.

Perspective

Fin d'études Perpective

Inspiré de l’image que dégagent les rangés des vignes, un aménagement paysager est proposée à l’intérieur du Cloître des Récollets de Libourne, terre des grands crus.

Démarrez votre projet aujourd'hui

Êtes-vous un particulier ou une entreprise ? Vous pouvez nous contacter à tout moment. Nous serons à votre écoute et honorés de mettre à votre disposition nos capacités.

Contact